Partager

 

Il est vrai que le gouvernement à travers son porte parole,  le très controversé Damantang camara continue de nier l’existence même de la grève  tout en qualifiant le meneur de la contestation de ‘rebelle ». mais à regarder de très près ce qui se passe, on se rend compte que le régime Alpha Condé fait une chose et son contraire.  Sous l’égide du Premier Ministre, Mamady Youla, le gouvernement a finalement accepté de payer 10 des 40  pour cent d’augmentation de salaire promise en 2017. Avant d’appeler par structure étatique et de la société civile interposées, le groupe de Aboubacar Soumah à des rencontres de négociation.

Par ailleurs, le même communiqué lu sur les antennes des medias d’Etat a appelé les enseignants à la reprise des cours pour l’intérêt supérieur de la nation.

Toutefois,  il y a encore  des problèmes et pour cause. La déclaration a été signée par Louis M’bemba Soumah et Dr Souleymane Sy savané. Alors que ces deux responsables syndicaux ne sont pas réconnus par des enseignants.

Pourtant, c’est Aboubacar Soumah qui a le soutien de la base, autrement des enseignants qui a appelé à la grève.

Il reste maintenant à savoir si l’appel du gouvernement ne tombera pas dans des oreilles de sourds des enseignants.

 

Mohamed Soumah

 

Partager