Partager

Le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Damantang Camara a été à l’origine du radicalisme de Aboubacar Soumah dans les négociations avec le gouvernement. C’est lui Damantang , qui avait refusé de négocier et qualifier Aboubacar Soumah de « rebelle » et la grève de « sauvage ». Alors que les  » syndicats bleus », que sont Louis M’bemba Soumah et Dr Souleymane Sy Savané étaient au centre de toutes les sollicitudes du pouvoir avec argent, voiture, et que sais-je encore.
Ce vendredi, Aboubacar Soumah a aussi brillé par son absence à la rencontre initiée par l’inspecteur général du travail, Alia Camara entre Damantang et Aboubacar Soumah pour des négociations.
Selon nos informations, Aboubacar Soumah a tout simplement refusé d’être à la même table que Damantang. La réponse du berger à la bergère.

Après avoir qualifié la grève de « sauvage » et  juré de ne pas  discuter avec le « rebelle » syndicaliste, Damantang toute honte bue,  voudrait désormais négocier.
La crise perdure donc avec tout ce que cela comporte comme risque pour les enfants.
Le régime Alpha Condé a t-il échoué? En tout cas avec le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, porte parole du gouvernement, Damantang Camara, ce n’est vraiment pas la peine.

Guineelive suit pour vous

Partager