Partager

Récemment nommé par décret présidentiel, le médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana compte s’impliquer dans la grève des enseignants pour trouver une solution idoine. Pour ce faire, il a rencontré ce lundi 19 février 2018, le syndicaliste Aboubacar Soumah et ses compagnons.

Après quelques heures d’échanges entre les parties, le syndicaliste Aboubacar Soumah a annoncé que son camp est ouvert à toutes les négociations.

« Qui parle de syndicaliste parle de quelqu’un qui accepte le dialogue et la négociation. C’est pour cela nous nous sommes présentés(le bureau exécutif du SLECG) ici aujourd’hui pour rencontrer le médiateur de la République qui, depuis très longtemps est rentré en contact avec nous et qui cherche à trouver la solution à cette crise. Il (le médiateur) s’est engagé à dire la vérité au président pour qu’il soit imprégné des réalités de ce qui se passe », a-t-il rassuré

De son côté, le médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana a promis de dire la vérité au Président de la République et à toutes les parties afin que cette crise trouve une solution idoine.

« Nous sommes entrain de travailler d’abord pour faire accepter les uns aux autres la médiation. Ma démarche c’est d’abord rétablir la confiance entre les parties. Il faut les gens s’écoutent et acceptent que la Guinée c’est la chose commune et que la paix concerne tout le monde. Nous allons aussi faire en sorte que  cette médiation prenne en compte la nécessité de dire la vérité à toutes les parties. Je me suis engagé à dire la vérité au chef de l’Etat et à tout le monde, mais aussi dans un respect mutuel », a rassuré l’ancien premier ministre.

Daouda Yansané

+224 664 44 23 43

Partager