Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la journée de ce lundi ne sera pas du tout repos pour les  forces de défense et de sécurité.

Outre la grève des enseignants pilotée par Aboubacar Soumah qualifié « d’illégale » par le régime Alpha Condé,  l’Union Générale des Travailleurs de Guinée qui a appelé à une grève générale et illimitée à partir de ce lundi, l’opposition conduite par Mamadou Cellou Diallo a appellé à une journée de « colère » ce lundi.

Et comme on pouvait s y attendre, l’Axe qualifié de l »axe du mal », nous voulons nommer « Hamdallaye-Bambeto-Cosa » ne pouvait pas faire autrement. Des manifestations ont déjà commencé sur l’axe.

Ces manifestations ont meme touché un quartier paissible de la commune de Ratoma, Kipé. Le carrefour qui mène au Lycée de Kipé est bloqué par des jeunes qui ont déversé sur la chaussée des ordures et des vieux pneus qui sont actuellement en flamme.

Pour le moment, l’autoroute Fidel Castro, seule reste praticable ce matin avec des embouteillages monstres  des véhicules  pour rallier le centre ville de Kaloum, quartier administratif et des affaires du pays.

Pour rappel, ce lundi marque la troisième semaine de grève dans le système éducatif guinéen.  Ce, au vu et au su du président Alpha Condé qui ambitionne pourtant de devenir le Mandela et le OBAMA de la Guinée. Pauvre de nous.

 

Guineelive suit pour vous

 

Mohamed Soumah

 

Partager