Partager

A la tête des mouvements « le peuple n’en veut plus  et Génération Debout », l’ancien Ministre guinéen de la Culture, des Sports et du patrimoine historique a réagi à l’interdiction faite vendredi à l’activiste franco-béninois Kémi Séba de sortir de l’aéroport international de Conakry Gbessia.

Sur sa page facebook, Siaka Barry n’a pas été tendre avec le régime Alpha Condé, son ancien patron. Lisez plutôt.

KEMI SEBA BLOQUÉ PAR LES AUTORITÉS À L’AÉROPORT DE CONAKRY et INJUSTEMENT RAPATRIÉ…

Jeunes de Guinée, les autorités guinéennes viennent de bloquer illégalement, contre toutes les règles de droit, notre camarade combattant KEMI SEBA, en l’empêchant de descendre de l’avion et en voulant le rapatrier de force hors de la Guinée. Nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoin face aux multiples provocations et aux intimidations du gouvernement guinéen à l’endroit de nos mouvements révolutionnaires…!!!
Je demande à tous les jeunes membres de la Génération Debout fortement mobilisés à l’aéroport de Conakry, de garder leur calme et leur sérénité, en se gardant de tout acte de violence. Je vous prie de rejoindre calmement vos domiciles malgré votre légitime frustration. La violence n’a jamais été un moyen d’expression républicain.

Une assemblée extraordinaire sera convoquée sans délai pour tirer les leçons de cette énième provocation du gouvernement guinéen, et adopter la réponse adéquate.
Aux autorités de Conakry, méditez ceci : « la révolution est un don de soi, on n’intimide pas un révolutionnaire convaincu d’un idéal patriotique ! »
La patrie ou la mort, nous vaincrons !!!

Partager