Partager
S’achemine t-on vers une fumée blanche qui va se dégager sur le système éducatif guinéen? On pourrait tenter de répondre à cette question par l’affirmative. Aux dernières nouvelles, les émissaires du gouvernement ont annoncé que le chef de l’Etat a accepté finalement de rétablir les enseignants dans leur droit: en payant les  40%, prélevé et qui a été à l’origine de la grève.
Toutefois selon une source syndicale, des discussions achoppent encore sur le mode de paiement des  40%.
Pendant que le gouvernement table sur l’échelonnement des 40%, le chef de file des syndicalistes, Aboubacar Soumah reste catégorique. Il faut payer tout à la fin de ce mois avec effet rétroactif.
Aux dernières nouvelles, les syndicalistes entendent faire le compte rendu à la base qui doit accepter le paiement des 30% restants graduellement à partir du mai prochain.
Comme quoi, la fumée blanche va se dégager sur le système éducatif guinéen.
Guineelive suit pour vous
Partager