Partager

La garde présidentielle et les manifestants composés de femmes et enfants se regardaient en chiens de faïences quand le deuxième vice gouverneur de la Banque Centrale, Baidy Aribot a quitté son bureau de la banque centrale pour venir à la rencontre des manifestants. Baidy qui reste une figure bien connue dans la presqu’ile de Kaloum met donc en ce moment à profil son statut d’habitant de Kaloum pour convaincre les manifestants à ne pas franchir le rubicon. Mais apparemment, les propos de Baidy semble etre tombés dans des oreilles de sourds puisque les femmes ont ouvertement déclaré à Baidy de se retirer en ces termes:  » vos enfants sont tous chez les blancs, retirez-vous ». Connu pour sa verve, mais Baidy ne recule pas. Il est toujours en discussions avec les femmes en face de la banque centrale, selon les propos rapportés par notre reporter sur le terrain.
Au moment où nous allions sous presse, Baidy Aribot selon le reporter de Guineelive avait été rejoint par le haut Commandant de la gendarmerie nationale et Directeur de la Justice militaire, Général Ibrahima Baldé pour tenter de calmer les grognards.
Aux dernières nouvelles, les discusions se poursuivent toujours entre Baidy, Gl Baldé et les femmes.

Guineelive suit pour vous

Partager