Partager

Comme nous l’avions annoncé dans l’un de nos précédants articles, le gouvernement et syndicat ont procédé ce mardi, 13 mars 2018 aux environs de 00h30 à la signature d’un accord de sortie de crise dans le secteur de l’éducation au palais du peuple.

Le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, Aboubacar Soumah a bel et bien apposé sa signature et son cachet sur le Protocol d’accord entre le gouvernement et le syndicat.

Enfin, il faut dire que l’intégralité des accords signés se résume en :

1-la levée de la suspension et le payement intégral des arriérés de salaire du Camarade Aboubacar Soumah ;

2- Le payement intégral des 40 % dont 10 déjà payés dès février 2018, de la valeur monétaire d’indice à 1030 à compter du 1er janvier 2018, payable fin mars 2018, pour les enseignants en activité. Et du 1er novembre au 31 décembre 2017 pour les enseignants ayant fait valoir leur droit à la retraite
3-La mise en place d’une commission syndicat-gouvernement en vue de l’ouverture d’un couloir de négociation sur un salaire de base de 8 millions GNF du 2 au 25 mai 2018 ;

4- tout enseignant muté ou demis de ses fonctions pour faits de grève doit être rétabli immédiatement dans ses droits ;

5- Les parties s’accordent que nul ne sera sanctionné ou poursuivi pour faits de grève.

 

Alkhaly Condé

 

 

Partager