Partager
Le chef de file de l’opposition continue sa politique de victimisation suite à l’arrestation de Boubacar Diallo, alias Grenade. Pour Mamadou Cellou Diallo, il faudrait appelé désormais un chat, un chat. Sa communauté est visée lors des manifestations politiques. Pour preuve, lors de la manifestation au centre ville de Kaloum, il y a eu zéro mort.
Et comme du berger à la bergère,le RPG, parti au pouvoir explique aussi le  pourquoi après la manifestation à Kaloum, le bilan était de zéro mort  et qu’à chaque fois que l’UFDG organise une manifestation,  il y a des morts d’homme: « Nous nous posons la question de savoir, pourquoi après la manifestation des jeunes et femmes à Kaloum, le bilan était de zéro mort. Et qu’à chaque fois que l’UFDG organise une manifestation, il y a des morts ? Alors nous pensons que l’heure de la vérité a sonné. Le peuple de Guinée voit tous  et il n’est pas dupe. Notre peuple fait confiance en la justice et en ses magistrats. Nous devons laisser la justice faire son travaille en toute liberté et sérénité, pour que la lumière soit faite sur ce dossier », a déclaré le secrétaire permanent du RPG, Lansana Komara dans un communiqué lu au siège du parti.
Pour l’heure, Cellou ne s’est pas exprimé publiquement sur l’arrestation de « grenade ».
En attendant que justice soit faite, le RPG pense dur comme fer que les militants du chef de file de l’opposition sont toujours armés et sont à la base des tueries imputées aux forces de défense et de sécurité.
Mohamed Soumah
Partager