Partager

Dans la nuit de samedi à dimanche, un court-circuit selon la version officielle s’est déclaré au grand marché de Madina, qui est le poumon économique du pays. Pour l’heure, il est très difficile pour les commerçants de dresser un bilan. La seule certitude, c’est que plus de 300 boutiques ainsi que leurs contenus sont parties en fumée. De l’argent aussi, il y en a puisque traditionnellement, les commerçants guinéens garde  toujours leur argent dans leur boutique et non dans les banques.
Face à ce drame, le chef de l’Etat s’est rendu dimanche sur les lieux. Alpha Condé a compati à la douleur des commerçants qui ont presque tout perdu.
Le gouverneur de la ville de Conakry, général Mathurin Bangoura était aussi sur les lieux, ainsi que plusieurs autorités administratives et politiques du pays.
Aux dernières, un recensement des boutiques et victimes est en cours pour dresser un bilan exhaustif du sinistre.

Naby Camara

Partager