Partager

L’annonce a été faite par l’ancien Ministre de la Communication du Président Alpha Condé au QG de l’UFDG. L’opposition a décidé ce vendredi de continuer à manifester jusqu’à la publication des vrais résultats des élections communales et communautaires du 4 février dernier.

Alhousseyni Makanéra Kaké, porte-parole de l’opposition conduite par Mamadou Cellou Diallo affirme que la série de manifestation commence le mardi 27 mars par une une journée ville morte. Mercredi, un sit-in des femmes de l’opposition devant le siège du ministère de la Justice à Kaloum.

Jeudi 29 mars, des responsables locaux de l’opposition exigeront la publication des vrais résultats, puis ça sera le tour des capitales régionales de manifester avec les leaders de l’opposition, la semaine en huit.

Le président Alpha Condé appréciera sans doute.

Partager