Partager

Les agents de la garde pénitentiaire, chargés d’assurer la sécurité des prisonniers et des lieux de détention sont en grève ce lundi 26 mars 2018.

Conséquence, les audiences dans les cours et tribunaux ont été reportées à des dates ultérieures. Au tribunal de première instance de Mafanco (Conakry) par exemple, le procès du journaliste Moussa Moise Sylla, poursuivi pour diffusion des secrets de défense et le procès de la tradi-thérapeute, N’nafanta Camara, poursuivie  pour escroquerie, administration de substances nuisibles, mis en danger la vie d’autrui et exercice illégal de la profession de médecine ont été reportés.

Selon les informations recueillies, les gardes pénitentiaires réclament une bonne prise en charge salariale et de travail conformément à leur  statut particulier.

Alkhaly Condé

Partager