Partager
?????????????????????????????????????????????????????????

Le vendredi dernier, l’opposition conduite par le chef de file l’avait annoncé. Cette semaine ne sera pas du tout repos. Ce mardi avait été déclaré « journée ville morte ». Ce qui voudrait tout simplement dire que les militants de Cellou doivent fermer portes et fenêtres des boutiques et commerce en général et rester à la maison. Mais sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa ce matin, c’est tout sauf une journée ville morte et pour cause. Des routes sont barrées, pneus brulés, voitures caillassées, excusez du peu, la liste des exactions est longue.
A propos, le moins que l’on puisse dire, c’est que la huitième année de pouvoir du président Alpha Condé qui correspond aussi à ses 80 ans n’est pas du tout repos pour le locataire du Palais Sekhoutouréah, du nom du père de l’indépendance nationale, Sékou Touré décédé il y a 34 ans.
Si pendant les 7 premières années de sa présidence, Alpha Condé passait difficilement une semaine en Guinée, tel n’est pas le cas pour la huitième année.
Du 21 décembre 2010, date de sa prestation de serment comme Président Démocratiquement élu de la Guinée, c’est seulement en 2018 que le chef de l’Etat guinéen a passé un mois entier à Conakry sans prendre un avion. Justement après la grève des enseignants qualifiée de sauvage et le meneur de la grève Aboubacar Somah qualifié de rebelle, l’opposition conduite par Mamadou Cellou Diallo remet de nouveau les manifestations et autres journées villes mortes au goût du jour.
Conséquence, cette journée de mardi 27 mars commence a être agitée sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa.
Mercredi, un sit-in des femmes de l’opposition devant le siège du ministère de la Justice à Kaloum.
Sans compter la journée de Mercredi avec au programme, un sit-in des femmes de l’opposition devant le siège du ministère de la Justice à Kaloum.
Il y a aussi la journée du jeudi 29 mars avec des responsables locaux de l’opposition qui exigeront la publication des vrais résultats des élections locales du 4 février dernier.
Ça ne sera pas tout car l’opposition conduite par Cellou va mettre le cap sur les capitales régionales pour manifester la semaine prochaine.

Guineelive suit pour vous

Ousmane Cissé

Partager