Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les sorties du président de  l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains ces derniers temps pour le respect de la loi  ne sont pas du goùt du président Alpha Condé. Pour ne rien arrangé, Dr Mamady Kaba a honré de sa présence au renouvellement de trois tiers des membres de la Cour Constitutionnelle. Or, c’est un secrét de polichinelle, entre le président de la Cour Constitutionnelle, Kélèfa Sall et le président Alpha Condé ce n’est pas le parfait amour. Le discours du magistrat Sall en  janvier 2016, appellant le président Alpha Condé à ne pas céder aux sirènes révisionnistes le jour de prestation de serment du président pour un second mandat constitue la pomme de discorde.
Pour se débarraser de Mamady Kaba, le président Alpha Condé a profité de la fin du mandat du président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains pour convoquer un congrès ce jeudi pour le renouvellement du Bureau Exécutif de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains.

Lisez le communiqué

Mesdames et Messieurs les Commissaires membres de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains sont convoqués en Assemblée plénière le Jeudi 29 Mars 2018 à 10 heures dans la salle du 28 Septembre du Palais du Peuple. 

L’ordre du jour porte sur le renouvellement du Bureau Exécutif conformément aux dispositions de l’article 10 de la Loi Organique L/2011/008/CNT du 14 Juillet 2011 portant Organisation et Fonctionnement de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains. 

La présence de tous les Commissaires membres est exigée. 

Conakry le 28 Mars 2018 

Source: Bureau de Presse de la Présidence

Partager