Partager

Poursuivi pour injures, outrage et  diffamation envers le chef de l’Etat, le tribunal de première instance de Mafanco, délocalisé pour des raisons de sécurité à Kaloum vient de rendre sa décision dans le procès du jeune Ibrahima Sory Camara, membre de l’UFDG.  Après avoir reconnu le prévenu coupable des délits qui lui sont reprochés, le tribunal a condamné Ibrahima Sory Camara à 18 mois de prison ferme  et au paiement de deux millions de francs guinéens d’amende sur l’action publique.

Quant à l’action civile, le tribunal a demandé au prévenu de payer un franc symbolique.

Il faut noter que le jeune Ibrahima Sory Camara est poursuivi par le procureur de la République près le tribunal de Mafanco, pour avoir publié  une vidéo sur l’internet, dans laquelle selon le procureur, le président de la République a été outragé, diffamé et injurié.

Daouda Yansané

664 44 23 43

Partager