Partager

Au cours de l’émission des grandes gueules de la radio Espace fm de ce mercredi 18 avril 2018, le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, Aboubacar Soumah a dit qu’il compte déclencher une grève générale sur toute l’étendue du territoire national, si le gouvernement soutient l’idée d’organiser un nouveau congrès au sein du SLECG.

Selon Aboubacar Soumah, le ministre Albert Damantang Camara est en train de manigancer les choses pour ternir l’image de son syndicat. « Après notre congres, j’ai écris au ministre Damantang et les départements du système éducatif, pour la  validation et le renouvellement du bureau du SLECG. Damantang a répondu qu’il est saisi par une autre branche du SLECG pour la tenue d’un nouveau congrès. Il nous a rappelé qu’on a été invité par l’inspection générale du travail le 21 février à une reprise du congrès.  Il a dit qu’il s’inscrit dans cette logique, donc il n’est pas prêt à coopérer avec nous  ».

Pour finir, le syndicaliste a dit : « si toutefois, le ministre Damantang organise un éventuel congrès, nous allons déclencher une grève et nous demanderons le départ du ministre du travail et tant qu’il ne sera pas demi de ses fonctions, la grève sera maintenue ».

Damantang  qui  en veut au syndicaliste Soumah appréciera sans doute.

Alkhaly Condé

 

 

Partager