Partager

Kidnappé au mois de décembre 2017, la mort de l’homme d’affaires, opérateur économique et richissime homme d’affaire a été finalement confirmée par les services de renseignements.
Kidnappé à son domicile à Hamdallaye dans la commune de Ratoma, alors qu’il partait à la mosquée, ses ravisseurs avaient réclamés de fortes sommes d’argent et le défunt avait dit à sa famille de ne rien payé, puisqu’il était à la fin de sa vie, tout en ajoutant que ses ravisseurs pouvaient le tuer. Même si la nouvelle n’est pas officielle, il semble que les enfants de la victime avait payé de l’argent à ses ravisseurs.
Aux dernières nouvelles, c’est dans la sous-préfecture de Maférinyah, préfecture de Forécariah, une localité située à 75 km de Conakry que le corps de El hadj Doura Diallo, la victime a été retrouvé suivant indication d’un de ses ravisseurs.
De sources proches des enquêteurs, il semble que cinq personnes seraient impliquées dans le rapt et la mort de l’homme d’affaire. Certains de ses accusés seraient également arrêtés. Parmi eux figurerait un élève policier, un ancien béret rouge radié des effectifs de l’armée.
D’autres accusés sont en fuite, selon les enquêtes.

Mohamed Soumah

Partager