Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la situation sociopolitique de la Guinée n’est pas du tout reluisante. Deux mois après les élections communales / communautaires, les élus ne sont toujours pas installés.
L’opposition et la majorité présidentielle s’en mêlent les pinceaux dans un dialogue politique à n’en pas finir au sein d’un comité de suivi des accords. Dans ce cocktail, propos déplacés et haineux, injures et autres invectives ne manquent pas.
La menace de reprise des manifestations de rue sont proférées, une opposition fissurée, excusez du peu la liste est longue.
C’est dans ce contexte que le chef de file de l’opposition, Mamadou Cellou Diallo et ses alliés animent une conférence de presse ce jeudi à partir de 11 h à la maison de la presse.
Le thème de cette conférence de presse portera sur « le harcèlement judiciaire vis-à-vis des leaders politiques, les élections communales / communautaires et la Cherté de vie, entre autre.
A propos de cette instabilité politique, il faut dire que les activités économiques sont en bernes dans le pays, l’administration ne fonctionne pas avec la menace de remaniement ministériel qui plane sur la tête des Ministres et hauts cadres de l’administration, la cherté de la vie se passe de tout commentaire.

La dégringolade de la monnaie guinéenne se passe de tout commentaire et pour cause. Même nos voisins de la Sierra Léone, un pays sorti de guerre, leur « leone » qui est la devise officielle de la Sierra Leone depuis 1964 est plus forte que le GNF.
Bref pour le dire en un mot comme en mille, le pays va mal. Même si le président Alpha Condé pompeusement appelé « Papa Promesse » soutien le contraire et ne cesse de faire de grandes annonces pour la Guinée de demain.
Guineelive suit pour vous

Almamy Kalla CONTE

664 26 13 70

Partager