Partager

La fermeture de l’usine de la société International Cashew Holding par  Colonel Moussa Thiegboro Camara le mois d’avril dernier défrai toujours la chronique en Guinée. Le mercredi 23 mai 2018, les avocats de ladite société ont animé une conférence de presse pour dénoncer les pratiques obscures dont certains cadres de l’administration guinéenne se sont livrés pour la fermeture de cette usine. Ils ont par la suite, annoncé des poursuites judiciaires pour abus d’autorité contre Colonel Moussa Thiegboro Camara, l’ex ministre Boubacar Barry et l’inspecteur général de l’industrie, Dr Mamady 1 Dioubaté.

Soucieux pour la manifestation de la vérité dans cette affaire, guineelive.com  a obtenu une conversation téléphonique en date du 16 mai 2018 entre le l’INPECTEUR GÉNÉRAL DE L’INDUSTRIE Dr. MAMADI 1 DIOUBATÉ et le DIRECTEUR ADMINISTRATIF DE LA SOCIÉTÉ INTERNATIONAL CASHEW HOLDING SA-U  M. ANTOINE ONIVOGUI.

Dans cette conversation téléphonique, le paiement de la somme de cent (100.000 000) millions de francs guinéens exigé par Dr Mamady 1 Dioubaté pour la réouverture de l’Usine de transformation de noix de cajou.est au cœur des débats du début à la fin. Les deux interlocuteurs se sont à des moments de la conversation disputés pour le paiement de cette somme. Nous entendons M Antoine ONIVOGUI dire : « mais vous parlé le paiement de cent (100.000 000) millions pour une pénalité qui n’a  même pas de fondement et comment on peut dire ça ».

Et pour la manifestation de la vérité, guineelive  publiera cette conversation téléphonique les jours à venir.

guineelive suit pour vous

Kabinet Kaba/Daouda Yansané

Partager