Partager

L’usine de la société Cashew Holding International a été fermée le 15 d’avril dernier par Colonel Moussa Tiegboro Camara, secrétaire général des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé.

Raison invoquée par les services spéciaux, c’est que la société Cashew Holding International ne respecterait pas les normes de création et des employés sont aussi mal traités. Soit.

Mais en réalité le problème se trouve ailleurs. Le colonel et ses complices sont les seuls à justifier le motif de cette fermeture. Et comme les juristes disent : « aucun crime n’est parfait ». Quelque  soit la malice de l’auteur du crime, il y’aura forcement une trace pour déceler sa culpabilité.

Dans ce cas précis, le département en charge de l’industrie dont gérait le Ministre Boubacar Barry et ses collaborateurs ont exigé le paiement d’une somme de 100 millions GNF pour ordonner la réouverture de l’usine.

C’est dans cette optique comme nous l’avions annoncé la semaine dernière que Mamady 1 Dioubaté, inspecteur Général au Ministère de l’industrie a dans une conversation téléphonique avec M. Antoine Onivogui, directeur administratif de la société Cashew International Holding SA-U, exigé le paiement de 100 millions GNF pour la réouverture de l’Usine.

Guineelive vous propose la conversation téléphonique de Mamady 1 Dioubaté sur la photo avec l’inspecteur Général au Ministère de l’industrie Antoine Onivogui, directeur administratif de la société Cashew International Holding SA-U

A suivre en toute exclusivité avec Guineelive

 

Partager