Partager

Crée depuis 1982 par les autorités d’alors, les travaux de la 37ème édition du concours national de mémorisation et d’interprétation du coran ont pris fin ce samedi 2 juin 2018 au palais du peuple  de  Conakry

Cette cérémonie placée sous la présidence du chef de l’Etat, Alpha Condé, a connu la présence de plusieurs membres du gouvernement, les responsables des institutions nationales et internationales et plusieurs chefs religieux du pays.

En sa qualité de secrétaire général des Affaires Religieuses, Aly Jamal Bangoura  a  dit que ce concours est une occasion pour les musulmans des quatre régions de la Guinée de se retrouver et mesurer le niveau de connaissance en islam. « Nous sommes fiers de constater que la Guinée peut davantage  participer aux concours culturels islamiques sur le plan international. C’est le lieu de rendre hommage à nos devanciers qui ont initié  cette œuvre et marqué leurs passages en contribuant à la promotion de l’islam en Guinée ».

C’est pourquoi, ajoute Aly Jamal Bangoura, en guise  de cette reconnaissance, une distinction leur sera offerte pour le travail abattu. « Nous sommes convaincu monsieur le président de la République que votre  détermination à soutenir cette noble et légitime initiative. C’est pourquoi nous vous prions de bien vouloir accepter nos sentiments et reconnaissances pour votre soutien et  implication  à nos cotés pour la promotion de l’islam en Guinée. Je profite de cette occasion pour exprimer la gratitude des chefs religieux et Khalifes de la Guinée à votre égard », a-t-il conclu.

Très ému par la tenue ce concours, le président Alpha Condé  a demandé au secrétariat général des Affaires Religieuses de poursuivre cet acte, une façon pour lui d’inciter les parents à envoyer leurs enfants dans les écoles coraniques.

Selon le chef de l’Etat, la maitrise du coran permet aux enfants de ne plus suivre le chemin des islamistes qui sèment la terreur dans les pays. « Je demande aux hommes d’affaires guinéens de contribuer  à concours pour que les prix de  l’année soient élevés et incitent d’autres à aller dans les écoles coraniques »,

La cérémonie à pris fin par la proclamation des résultats par le jury et la remise des satisfécits  au président de la République, des membres du gouvernement et d’autres.

Daoua Yansané

664 44 23 43

Partager