Partager

L’huile de mielle n’a pas fait long feu entre le Premier Ministre et le chef de file de l’opposition. Si lors de sa visite au siège de l’UFDG dans le cadre de la promotion du dialogue social, Cellou avait promis d’être loyal à Kassory, ce n’est plus le cas.
Mamadou Cellou Diallo, puisqu’il s’agit de lui a décidé le week-end dernier de reprendre les manifestations de rue juste après le mois de Ramadan. La non publication des résultats des élections locales du 04 février dernier constitue la pomme de discorde.
Cette décision si elle est appliquée à la lettre par le chef de file de l’opposition sera un coup dur pour , Ibrahima Kassory Fofana qui n’aura pas eu une période de grâce après sa nomination il y a moins d’un mois.
A propos, qui disait que seules les manifestations de rue peuvent faire fléchir le président Alpha Condé?
En tout état de cause, quatre mois après la proclamation des résultats définitifs par la Cour Suprême, la Guinée devrait dans les conditions normales et dans un pays normal avoir ses conseillers Communaux. Rien que ça.

Mohamed Soumah

Partager