Partager

Depuis plusieurs jours, cette rumeur court à Conakry ! Le jeune chanteur âgé de 10 ans, Balla Moussa est accusé de viol sur mineure à l’école française de Kipé, en haute banlieue de Conakry.

Une plainte a été aussitôt formulée par le Conseiller à la sécurité de l’Ambassade de France en Guinée et portée devant l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Mœurs.

L’office de protection du genre, de l’enfance et des mœurs est le service qui a examiné cette affaire de viol orchestré par Balla Moussa. Selon le directeur central de l’OPROGEM, son service n’a pas reçu de plainte de la famille de la fille violée, mais plutôt le conseiller à la sécurité de l’ambassade de France en Guinée qui a porté le dossier devant ce service.

Un officier a donc entendu la fille violée avant de l’orienter vers la médecine légale pour étudier la véracité des faits. Le rapport médical indique la confirmation du viol. L’OPROGEM a procédé à l’interpellation de l’accusé, sans surprise, il a reconnu les faits de viol qui lui sont reprochés. C’est ainsi que le procès-verbal et le prévenu ont été transféré au tribunal pour enfants.

Le président de ce tribunal joint au téléphone a confirmé avoir reçu le dossier. Selon lui, les deux enfants ont chacun 10 ans. Puisqu’il s’agit d’un dossier de mineur, le tribunal n’a pas eu le choix de remettre l’accusé à ses parents. Pas de poursuites pénales pour les moins de 13 ans. Les instructions ont été données à ses parents pour sa rééducation.

Femmesafricaines.info

 

Partager