Partager

L’Union Européenne  à travers  l’Agence de Développement Belge (Enabel) compte investir dans l’assainissement des villes de la Guinée. Pour le faire, elle a lancé le vendredi 22 juin 2018, dans un réceptif hôtelier de Conakry, le projet SANITA-villes propres, financé à hauteur de 35 millions d’euros.

Cette cérémonie a connu la présence des représentants de l’Union Européenne, l’Agence Belge de Développement, les ministères de l’Economies et des Finances, de l’administration du territoire et de la décentralisation, de l’Aménagement du territoire et de la ville, le Directeur Général de l’Agence nationale de l’Assainissement et de la salubrité, ainsi que les représentants des cinq communes de Conakry.

Selon, Dr Elisabeth Péri, représente de l’Ambassadeur de l’Union Européenne en Guinée, le projet SANITA-Villes propres,  mis en œuvre par l’Agence Belge de Développement Enabel, vise, pour un budget de 35 millions d’euros, à l’amélioration du système de collecte porte-à-porte des déchets de quartiers de Conakry et de Kindia en s’attaquant à l partie amont du système, soit du foyer jusqu’aux points de regroupement des déchets. « SANITA-Villes propres vise particulièrement à professionnaliser la filière de gestion des déchets solides afin de mettre en place un système de gestion performant et durable pour la ville de Conakry. Il aborde l’assainissement liquide et le désenclavement des quartiers à travers le développement d’infrastructures telles que les voiries tertiaires, réhabilitation et extensions du réseau pluviale (…) »

Parlant de la nécessité de ce projet, elle a souligné que c’est face à la problématique de l’assainissement en Guinée que l’Union Européenne et le gouvernement guinéen ont intégré l’assainissement urbain comme secteur de concentration dans le programme indicatif National (PIN) du 11ème Fond européen de Développement (FED). « Il vise à améliorer le cadre stratégique et institutionnel du développement urbain au niveau national et local en renforçant les capacités institutionnelles, la planification urbaine nationale, ainsi que la planification de ville de Conakry », a-t-elle précisé.

Les représentants des départements concernés par ce projet ont tour à a tour remercié l’Union Européenne et l’Agence Belge de développement pour cette initiative. Ils ont aussi donné l’assurance de leurs départements respectifs à soutenir ce projet pour sa réussite.

Daouda Yansané

Partager