Partager

L’actualité guinéenne est dominée par  l’augmentation du prix du carburant à la pompe. Des syndicalistes, acteurs de la société civile et citoyens, chacun va de son commentaire.

Pour exiger du gouvernement le maintient du prix du litre à 8.000 GNF, le syndicat à déclencher une grève de trois jours à compter de ce mercredi 4 juillet 2018. Dans certains quartiers de Conakry, des jeunes qui manifestent contre cette augmentation du prix du carburant ont déjà érigé des barricades et des pneus sur certaines routes de la capitale.

Inquiété par l’atmosphère qui règne ces jours-ci à Conakry, le Premier Ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana ne badine plus avec sa sécurité. Si par le passé, l’enfant de Moriah se promenait comme un citoyen ordinaire, depuis la réaction des citoyens, syndicalistes et acteurs de la société civile contre sa décision d’augmentation du prix du carburant, sa sécurité a été renforcée.

Pour le savoir, il suffit de tomber sur le cortège du patron du palais de la Colombe en déplacement d’un point A pour un point B, vous nous en direz des nouvelles.

Kabinet Kaba

622 95 31 63

Partager