Partager

Le chef de l’Etat guinéen était en Turquie la semaine dernière pour assister à l’investiture du président Turque. Pendant que son pays était secoué par une crise sociale.

A ce jour, il est encore difficile de dire si le président Alpha Condé est rentré au pays ou pas. La seule certitude, c’est que les téléspectateurs de la télévision nationale sont orphelins de leur président. Les audiences du palais Sekhoutouréah ne sont plus servies par la télévision nationale. Ce n’est pas tout car Alpha Condé ne rehausse plus de sa présence aux cérémonies pour arrangeur la foule, comme par le passé où il insulte tous ceux qui ne voient pas les choses de la même manière que lui. Ses cortèges aussi se font  rares dans la circulation.
Pendant ce temps, la crise perdure. Syndicat et forces sociales exigent la baisse du prix à 8.000 GNF ou rien, alors que le gouvernement se tient droit dans ses bottes.
La voix du Premier Ministre, Ibrahima Kassory Fofana ne rassure personne pour ne pas dire que sa voix ne porte pas. Et ce ne sont pas les propos des religieux imams et autres sensibilisations qui ont eu raison de la détermination du front social.

Les négociations sont dans l’impasse et le président Alpha Condé se mûre dans un silence totale, mais pour combien de temps ?

Ousmane Cissé

Partager