Partager

Le Premier Ministre, chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana va-t-il rendre le tablier moins de deux mois après sa nomination ? La question reste d’actualité et pour cause. Contrairement à ces prédécesseurs, le troisième Premier Ministre du Président Alpha Condé a :
Primo : tout d’abord eu dans son gouvernement des Ministres qui ne lui tiennent pas leur nomination, mais plutôt au Dr Mohamed Diané grâce à la bénédiction du Président Alpha Condé. Kassory avait cédé.
Secondo :le seul Ministre que Don Kas avait dans le gouvernement, Patrick Roger Millimono, membre du bureau politique national de son défunt parti, le GPT était obligé de dégager à la tête du Ministère de l’environnement et des eaux et forets pour laisser la place au très controversé Oyé Guilavogui. Oyé puisqu’il s’agit de lui avait déclaré qu’il n’ira pas derrière les bœufs au Ministère de l’élevage. Kassory qui n’avait apparemment pas le choix avait cédé
Tierso : le prix des produits pétroliers est fixé unilatéralement au nom du gouvernement, sans que syndicalistes et acteurs de la société civile ne soient associés. D’où le lancement de la grève en cours.
Sur ce point précis, tout porte à croire que le Premier Ministre en fait un problème d’honneur. Kassory qui n’avait apparemment pas de choix face aux deux autres problèmes avait cédé. Mais pour ce dernier cas, nos sources sont formelles. Kassory aurait mis sa démission à table si jamais le président Alpha Condé ramenait le prix des produits pétroliers à 8.000 GNF, comme voulu par le syndicat et la société civile.
Pour le dire en un mot comme en mille, Kassory pense qu’avec ce troisième acte ou troisième larron, c’est selon, il sera beaucoup plus affaibli et qu’à la longue, il ne pourra plus rien faire face à la machine à brouiller des hommes politiques du chef de l’Etat. Qui disait d’ailleurs à propos que le président Alpha Condé est champion dans la politique politicienne ?.

Selon nos sources, le prix sera à 10.000 GNF et c’est sur cette base que les discussions se poursuivront ou rien avec les acteurs sociaux, clame haut et fort Kassory Fofana.
Alors Kassory démissionnera, démissionnera pas ? En tout cas tous les regards sont tournés vers le palais de la Colombe puisque comme le disait et à juste raison La Rochefoucauld « on ne doit pas juger un homme par ses grandes qualités, mais par l’usage qu’il sait en faire ».

Ousmane Cissé

Partager