Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les avocats de Paul Moussa Diawara (ancien Directeur Général de l’office guinéen de publicité) et de Sékou Camara (ancien directeur général de l’Office guinéen des chargeurs) ont été débouté de leur prétention.
Ainsi, le juge audiencier Mohamed Chérif Sow a rejeté l’exception de compétences territoriales soulevées par la défense. Paul et cie seront bien poursuivis pour détournement de fonds publics et complicité au tribunal de première instance de Kaloum.
Paul Moussa Diawara et Inza Bayo, ancien DAAF de l’office guinéen de publicité d’une part et de l’autre Sékou Camara et Mamadou Saliou Barry, respectivement ancien DG de l’Office Guinéen des Chargeurs et ancien agent comptable de la structure seront jugés séparément.
Pour rappel, Paul Moussa Diawara doit s’expliquer sur la disparition de 39 milliards 679 millions 698 mille GNF. Alors que Sékou Camara et son comptable, lui doivent justifier un montant de 25 milliards 491 millions GNF.
L’affaire a été renvoyée au mercredi 25 juillet 2018 pour l’ouverture des débats sur le fond.

Guineelive suit pour vous

Partager