Partager
CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 82

A quelques heures de la manifestation qui était prévue ce jeudi, pouvoir et opposition ont fini par trouver un accord autour du contentieux électoral du 04 février 2018.
Conséquence, le chef de file de l’opposition, Mamadou Cellou Diallo a annoncé la suspension de la manifestation prévue ce jeudi.
L’accord trouvé porte sur la désignation par l’opposition des présidents des conseils de quartier dans les 26 quartiers et districts objet de litige, la désignation par l’opposition, des maires des communes rurales de Wondekenema, Dinamou, Djasso, Tchindoye, Mafara et Bissikirima et du maire de la commune urbaine de Kindia.
Par contre, le régime Alpha Condé va désigner le maire de la commune urbaine de Dubreka.
Selon Damaro les communes de Matoto, Matam, Ratoma et Dixinn qui font aussi objet de litige, les maires seront élus conformément aux dispositions légales.
Aussi, l’indemnisation des victimes des manifestations politiques est prévue dans la loi de finances 2018 où des crédits destinés à l’assistance des victimes existe à cet effet.

Almamy Kalla CONTE
664 26 13 70

Partager