Partager

Les vacances scolaires tirent vers la fin. L’ouverture des classes est prévue pour le 15 septembre prochain, selon un communiqué du Ministère de l’éducation nationale.
Mais si jusqu’à une date récente, la politique de diviser pour régner était toujours d’actualité pour le président Alpha Condé en photo ici avec le syndicaliste Aboubacar Soumah, tout porte à croire que les choses ont évolué et pour cause. De sources généralement bien informées, Alpha Condé a instruit le gouvernement du Premier Ministre, Ibrahima Kassory Fofana à ouvrir des négociations avec le syndicaliste qui était qualifié jusqu’à une date récente de « rebelle ».
Pour lier l’utile à l’agréable selon nos sources, l’Inspecteur général du Travail, Dr. Alia Camara a adressé une lettre d’invitation au Secrétaire général du syndicat Libre des enseignants et chercheurs de Guinée, Aboubacar Soumah à une rencontre le 29 août prochain au département en charge de la Fonction Publique.
Au cours de cette rencontre, il sera question d’ouvrir les négociations autour du salaire de base de 8 millions GNF que réclame le syndicat des enseignants.
Pour rappel, le président Alpha Condé avait soutenu une autre branche du syndicat des enseignants qui avait élu un autre bureau parallèle avec à sa tête une femme du nom de Kadiatou Bah. Mais avec cette invite faite à Aboubacar Soumah, tout porte à croire que les lignes ont bougé avec la reconnaissance du Secrétaire général du syndicat Libre des enseignants et chercheurs de Guinée.

Guineelive suit pour vous

Naby Camara

Partager