Partager

Depuis la signature du contrat de concession du port autonome de Conakry entre les autorités guinéennes et la société turque, Albayrak, les syndicalistes et travailleurs sont sur pied pour l’annulation de ce contrat.

Ce lundi 10 septembre 2018, ils sont massivement venus dans la cour de la direction nationale dudit port dans l’optique de se faire entendre par les autorités.
Mais, ce regroupement a été dispersé par des gendarmes qui ont lancé des gaz lacrymogène sur la foule. C’est dans cette situation que le secrétaire général de la délégation syndicale du port, Cheick Cherif Touré a été arrêté par un groupe de gendarme pour une destination inconnue.
Nous avions essayé de joindre le syndicaliste, mais en vain.

Nous y reviendrons

Daouda Yansané

Partager