Partager

L’affaire concernant la destitution du president de la cour constitutionnelle, Kelèfa Sall par ses collègues est toujours d’actualité en Guinée.

Au-delà de la condamnation de l’acte de destitution, l’ONG Balai Citoyen a décidé d’engager une poursuite judiciaire contre les huit conseillers de la cour constitutionnelle, complices de la destitution de Kelèfa Sall à la tête de cette institution.

Selon Sékou Koundouno, coordinateur nationale de la Cellule Balai Citoyen, cette action des huit commissaires contre Kelefa Sall est un coup d’état constitutionnel. « A travers nos avocats, nous avions bien analysé le contenu de l’arrêt du 12 septembre 2018, le greffier N’daye Kaba n’a pas signé et n’était même pas présent à la plénière. Le contenu de l’arrêt n’est pas respecté dans la forme et même dans le fond. C’est pourquoi, à travers nos avocats dès lundi le 17 septembre 2018, nous allons engager une poursuite judiciaire contre les 8 conseillers membres de la cour constitutionnelle pour tentative de destitution », a-t-il annoncé.

Parlant d’un sit-in prévu le lundi devant la cour constitutionnelle, il dira : « Nous avions adressé des lettres d’information à la mairie de Kaloum, aux autorités guinéennes, pour la tenue de ce sit-in devant la cour constitutionnelle le lundi prochain ».

Daouda Yansané               

664 44 23 43

Partager