Partager

La motion de défiance contre le Président de la Cour Constitutionnelle, Kèlèfa Sall continue d’alimenter la polémique. Kèlèfa Sall ne compte pas se laisser faire. Dans un Courrier dont Guineelive détient une copie, Il a mis les points sur les I en ces termes : « Par la présente, je me fais le devoir de signaler à votre intention et à celles des autres signataires des contrevérités dont vous êtes coutumiers et qui émaillent ladite »
Pour Kèlèfa Sall, les juges grognards se livrent à des déclarations fantaisistes. « Ils se limitent dans leur document à faire des déclarations fantaisistes. Qu’entendent-ils par déclarations mensongères ? Ils oublient que chaque réunion tenue à la Cour est constatée par un procès-verbal signé du Greffier et du Président de séance et conservé au Greffe. Il serait important, pour se situer, de consulter lesdits procès-verbaux pour juger de la bonne ou mauvaise foi de chacun ».

Lisez plutôt sa déclaration en pièces jointes

Réponse-Kélèfa 1 (1)

Partager