Partager

La crise qui sévit à la cour constitutionnelle a atteint une  étape importante. Ce vendredi 28 septembre 2018, les conseillers frondeurs ont procédé à l’installation d’un nouveau president en remplacement de  Kélèfa Sall, destitué selon eux.

Désormais, c’est le vice-président, Mohamed Lamine Bangoura qui assume les destinées de cette institution à la suite d’une élection présidé par le ministre conseiller du president de la république, chargé des institutions, Mohamed Lamine Fofana.

Daouda Yansané

Partager