Partager

La nouvelle vient de tomber. De sources généralement bien informées, au moment où nous allions sous presse aux environs de 10h, les 8 conseillers étaient tous réunis dans la salle de conférence de la première institution judiciaire du pays pour élire un nouveau président. En lieu et place de Kélèfa Sall.
Pourtant, le leader du Parti de l’Espoir pour le Développement National, Lansana Kouyaté avait prédit : « Laissez-moi vous faire une confiance. Du 7 au 12 septembre dernier, le vice président de la Cour Constitutionnelle, (NDLR : Mohamed Lamine Bangoura) était en séjour ici à Paris. Pour rencontrer qui ? Je ne sais pas. Vous savez ici en France, il y a des mercenaires diplomates experts en montage pour le tripatouillage des constitutions des pays africains. Ce sont eux qui apportent leur appui à tous ceux qui veulent se maintenir longtemps au pouvoir. Et tenez-vous bien ! Dès que le vice-président de la Cour a quitté ici, ils ont pris la décision de démettre le président de la Cour…Et le président Kèlèfa Sall a été destitué là-bas au pays ! »

Guineelive suit pour vous

Partager