Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la crise à la Cour Constitutionnelle n’a pas encore finit de livrer son secret. Après l’élection jeudi dernier dans des conditions douteuses de Mohamed Lamine Bangoura comme président de l’institution, le président élu et reconnu par la loi, Kélèfa Sall sera devant la presse ce lundi soir. président de la Cour constitutionnelle. Kélèfa Sall qui se considère toujours comme le président légitime de l’institution parlera de la « Crise à la Cour constitutionnelle ».
A propos justement de la crise à la Cour Constitutionnelle, il faut dire que depuis l’élection controversée de Mohamed Lamine Bangoura jeudi dernier, le président Alpha Condé n’a pas encore pris un décret pour valider la dite élection.

Par ailleurs, dans l’opinion nationale et internationale, l’indignation est au comble. Hommes de Droit, Citoyens, hommes politiques, activistes de la société civile, comme un seul homme dénoncent le passage en force orchestré par le président Alpha Condé, ici sur la photo avec Kélèfa Sall.
Samedi déjà, lors de son Assemblée générale à son siège, la troisième force politique du pays, l’UFR de Sidya Touré avait parlé du « recul démocratique » en Guinée face à ce passage en force.

Guineelive suit pour vous

Mohamed Soumah

Partager