Partager

Dans un décret publié à 21 h à la fin du journal télévisé de  la RTG, ce mercredi 3 octobre 2018, le président Alpha Condé a confirmé l’élection de Mohamed Lamine Bangoura à la présidence de la cour constitutionnelle.

Le chef de l’Etat approuve ainsi par ce décret la destitution de Kélèfa Sall par les huit conseillers de ladite cour.

Avec ce décret de confirmation de Mohamed Lamine Bangoura, Alpha Condé prouve à suffisance qu’en dépit des oppositions des juristes, constitutionnalistes, acteurs de la société civile et politiques qu’il est bel et bien derrière la situation de non Droit au sein de la plus haute instance judiciaire du pays.

A noter que Kélèfa Sall a annoncé devant les medias ce mercredi qu’il est le président constitutionnel de la cour constitutionnelle.

Daouda Yansané

664 44 23 43

Partager