Partager
?????????????????????????????????????????????????????????

La journée de ce samedi a presque décliné la physionomie de la semaine prochaine. En clair, la capitale Conakry risque d’être paralysée puisque l’opposition conduite par Mamadou Cellou Diallo a annoncé que les journées du lundi et mardi seront observées comme journées « ville morte » avant de prendre en quelque sorte une pause mercredi et poursuivre avec une marche pacifique le jeudi 18 octobre sur l’autoroute Fidel Castro.
Le chef de file de l’opposition entend ainsi dénoncer l’installation dit-elle sélective des exécutifs des conseils communaux par le Ministère de l’administration du territoire.
A propos, il faut dire que la semaine dernière, le Ministère de l’administration du territoire et de décentralisation, Général Boureima Condé avait suspendu l’installation des élus locaux issus des élections locales du 4 février dernier. Mais contre toute attente, certaines communes urbaines et rurales ont connus leurs représentants devant l’administration, alors que d’autres attendent encore. C’est le cas de la préfecture de Kindia où le président de la délégation spéciale de capitale de la moyenne Guinée, Abdoulaye Bah de l’UFDG est déclaré comme personne non grata à la tête de la mairie par la notabilité et une partie des jeunes.
Guineelive suit pour vous

Partager