Partager
????????????????????????????????????

Il est imprévisible, affirme bon nombre d’observateurs. Pendant que la grève du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée perturbe les cours dans le pays,
c’est ce moment que le président Alpha Condé a choisi pour nommer des directeurs préfectoraux de l’éducation lundi soir. Mais à lire entre les lignes, on se rend compte qu’il s’agit d’un jeu de chaine musicale avec le remplacement des uns et des autres de part et d’autre. Lisez plutôt.
1)- Directeur préfectoral de l’Education de Kérouané, Monsieur Mamadi Camara, précédemment directeur préfectoral de l’Education de Siguiri.
2)- Directeur préfectoral de l’Education de Kankan, Monsieur Morlaye Condé, précédemment directeur préfectoral de l’Education de Dabola.
3)- Directeur préfectoral de l’Education de Dabola, Monsieur Namory Keita, précédemment directeur préfectoral de l’Education de Kankan.
4)- Directeur préfectoral de l’Education de Guéckedou, Monsieur Maxime Kolié, précédemment intérimaire à la direction préfectorale de l’Education à Dalaba.
5)-Directeur préfectoral de l’Education de Dalaba, Monsieur Mangué Sylla, précédemment directeur préfectoral de l’Education de Kankan.
6)- Directeur préfectoral de l’Education de Beyla, Monsieur Bachir Diallo, précédemment directeur préfectoral de l’Education de Kérouané.

Guineelive

Partager