Partager
CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 82

Tout à commencer quand les conseillers élus de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée) ont boudé la salle de la mairie qui a abrité le choix du futur maire de la Commune urbaine de Kindia ce lundi, 15 octobre 2018.

Le candidat de l’UFDG  Abdoulaye BAH et ses camarades qui ont suspecté l’organisation d’une « mascarade » en faveur Mamadouba Bangoura pour diriger la tête la collectivité de Kindia, ont boycotté la cérémonie d’installation du conseil communal.

Selon nos sources d’information,  des heurts ont éclaté par la suite entre Forces de l’ordre et militants suivis de plusieurs arrestations.

Si tout laisse à croire que le vainqueur de l’élection locale du 4 février dernier dans la commune urbaine de Kindia est désormais perdant,  Abdoulaye Bah prévient qu’ils n’accepteront une élection qu’ils qualifient de mascarade.

« Avec l’aide des forces de l’ordre, ils ont fait voter les conseillers du RPG Arc-en-ciel (…). Donc c’est un forcing. Nous ne reconnaîtrons pas cette mascarade électorale. Le monde entier est témoin que celui qui a gagné à Kindia a été expulsé, il a été violenté. On nous a mis dehors. Kindia c’est très grave ! », a témoigné dans la presse Abdoulaye, candidat potentiel de l’UFDG.

A préciser que Mamadouba Bangoura, candidat de  l’Union Démocratique de Guinée (UDG) a été élu maire de la commune urbaine, alors que le poste de première vice maire revient à madame Aminata Oularé du RPG arc-en-ciel, tandis qu’Aboubacar Keita du parti NGR occupe le poste de deuxième vice maire. De même, Madame Maimouna Bangoura a été élue troisième vice-maire au compte de l’UFR, Mamadou Keita du RPG arc-en-ciel et Kadiatou Barry (GPT) sont respectivement quatrième et cinquième vice maire.

Alkhaly Bangoura

 

Partager