Partager

Expulser de la mairie de Kindia par des forces de défense et de sécurité, Abdoulaye Bah, le candidat de l’UFDG a été descendu de son piédestal. Les élus locaux de la capitale des agrumes ont porté leur choix sur l’élu de l’Union Démocratique de Guinée avec un soutien de taille des élus du RPG, le (parti au pouvoir). Sur 41 conseillers que compte cette préfecture, 40 étaient présents et 25 ont participé au vote. Les conseillers de l’union des forces démocratiques de Guinée ont boycotté le vote, estimant qu’il n’est pas question de procéder à une élection entre conseillers, alors que les accords politiques déclaraient le candidat de l’UFDG Maire de Kindia.
L’UFDG de Mamadou Cellou Diallo a donc déchanté dans la capitale de la Basse Guinée, exit les accords politiques qui ont donné la mairie de Kindia à l’opposition. Et puisque les mêmes causes produisent les mêmes effets, Mamadou Sylla, le richissime homme d’affaires qui est le grand gagnant dans cette affaire ne trouvera pas de problème pour soutenir le RPG à Conakry, notamment dans la commune de Dixinn où son parti est faiseur de ROI. Et pour qui sait que la commune de Kaloum est raflé par la fille de l’ancien président Aminata Touré et les communes de Matam et Matoro, très disputée entre le RPG et l’UFR de Sydia Touré, il est fort à parier qu’il ne restera plus que la commune de Ratoma pour le chef de file de l’opposition.
Il reste maintenant à savoir comment va réagir Mamadou Cellou Diallo a l’annonce de ce débâcle de Kindia.

Naby Camara

Partager