Partager

Me Abdoul Kabélè Camara a un parcours hors pairs. Ancien avocat au barreau du Sénégal, ancien avocat et bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée, ancien Ministre des Affaires étrangères, Ministre délégué à la défense nationale et Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile. Sous le régime Alpha Condé, Abdoul Kabélè Camara est resté dans le gouvernement du mois de janvier 2011 au mois de mai 2018, soit plus de 7 ans avec le président Alpha Condé. Cinq mois seulement après son départ du gouvernement Alpha Condé qu’il a contribué à façonner plus de 7 ans, c’est un autre Abdoul Kabélè Camara à la tête du parti politique « Rassemblement Guinéen pour le Développement ». Comme profession de foie, il entend faire face aux nombreux défis qui se posent aux guinéens : Santé, nourriture, éducation, justice de sécurité, excusez du peu la liste est longue. Celui qui était au gouvernement il y a encore cinq mois estime qu’après 60 ans d’indépendance, le quotidien des Guinéens et Guinéennes se caractérise « par une gouvernance politique hasardeuse, une fragilisation des plus hautes instances étatiques, une paupérisation économique sans pareil et un malaise social persistant ». A lire entre les lignes, on a du mal à reconnaitre l’ancien Ministre du président Alpha Condé. La seule certitude, c’est qu’il y a cinq mois, le même Me Kabèlè vantait les mérites du régime Alpha Condé qu’il pourfende aujourd’hui.

Ces vérités, Me Kabele devrait le dire hier au président Alpha Condé quand il était son ministre. Mais il a attendu qu’il soit débarqué pour le dire. Quelle image les guinéens gardent de lui ? Et dire qu’il se fixe désormais pour objectif de changer la Guinée, il y a de quoi à être déçu. En tout cas, ils sont nombreux les guinéens qui se demandent les réelles motivations de l’entrée politique de Kabèlè. Mais comme nous enseigne un penseur en la personne de Carlo Coldoni: « La reconnaissance est l’aimant des bons cœurs. » Par ailleurs, un homme politique français enseignait je cite qu’il : « il ne faut pas avoir une certaine taille pour faire la politique, mais il faut avoir une certaine hauteur ». De là, à dire que Abdoul Kabélè Camara a pris de la hauteur après avoir géré la Guinée avec Alpha Condé plus de 7 longues années, il y a de quoi être déçu. A moins que ça ne soit les mêmes mots venant de tous les déçus du régime Alpha Condé pour endormir les guinéens qui ont toujours leur problème entier. Pauvre Guinée. Mohamed Soumah

Partager