Partager

Le comité de pilotage du procès du massacre du 28 septembre 2009, a tenu sa troisième réunion ce vendredi 19 octobre 2018 dans la salle de réunion du ministère de la justice.

Il était question pour ce comité de discuter du lieu et l’enveloppe financière pour la tenue dudit procès.

Après un huit-clos de quelques heures entre les membres de ce comité, le ministre de la justice guinéenne a déclaré au medias que le choix est tombé l’ex cinéma liberté comme endroit privilégié pour la tenue du procès.

Selon le ministre, c’est après maintes réflexions et propositions que ce lieu a été retenu. « Plusieurs propositions ont été faites. Finalement, c’est le cinéma liberté qui a été retenu. La grande salle du cinéma liberté sera transformée en salle d’audience. Il y a des salles secondaires et il y a le jardin. Parce qu’il faut tenir compte de la sécurité », a dit Me Cheick Sacko.

Pour toujours justifier le choix du cinéma Liberté, il a dit : « le choix est parti d’une étude réfléchie. Il est situé à un lieu qui relie le centre-ville à la banlieue et permettra aux citoyens, lors de la tenue du procès, de vaquer librement à leurs occupations. Un dispositif sécuritaire sera déployé pendant ces moments, pour assurer la sécurité des lieux ».

En dehors de quelques autres aspects du procès, le garde des sceaux a rassuré que tout l’ensemble du procès sera public, ce qui explique d’ailleurs la raison du lieu choisi.

Parlant de l’aspect financier, le garde des sceaux a déclaré que  le comité de pilotage a établi un budget prévisionnel de plus de 78 milliards. 77% de cette somme doit être, selon la répartition faite à l’issu de la rencontre, financée par l’État guinéen.

Il faut noter que la prochaine rencontre de ce comité est prévue pour le 09 octobre prochain. Espérons que les guinéens seront édifiés sur la date dudit procès dans les semaines et mois avenir.

Daouda Yansané

Partager