Partager

En Guinée, tout est prioritaire, disait le président Alpha Condé. Mais parmi les priorités, il y a des priorités. Le pays manque cruellement de route. Celles qui existent ont toutes foutu le camp. D’où des instructions fermes du président Alpha Condé à son Ministre des Travaux Public lors du dernier conseil des Ministres.

Dans ces conditions, il faudra au Ministre Naité, des financements conséquents pour bâtir des routes fiables, source de développement socioéconomique du pays.

Lisez plutôt :
Monsieur le Président de la République a invité le Gouvernement à diligenter les différentes initiatives en cours pour favoriser le développement harmonieux du pays.
« Le Chef de l’Etat a invité Monsieur le Ministre d’Etat chargé de la Défense Nationale à prendre des mesures idoines pour rationaliser et règlementer l’utilisation des éléments de la gendarmerie dans la sécurisation des personnalités publiques.
Monsieur le Ministre des Travaux Publics a été instruit à accélérer sans délai le commencement des travaux des différents projets routiers arrivés à maturité avant la fin du mois d’octobre en cours. Il a également insisté que l’opération de contrôle des travaux routiers soit désormais confiée à des bureaux d’études et de contrôle internationaux dont l’expertise est mondialement reconnue. Dans le cadre de l’exécution des projets routiers, le Chef de l’Etat a tenu à faire respecter rigoureusement le contenu local qui destine aux entreprises locales la concession de 30% des travaux des projets.
IL a demandé au Ministre des travaux publics d’anticiper désormais la préparation des DAO en attendant les avis de non objection du Conseil d’Administration des institutions de financement ».
Guineelive

Partager