Partager

La marche de l’opposition n’a pas effectivement eu lieu ce mardi à Conakry. Il n’y a pas eu de morts mais, les manifestants ont été empêchés par les forces de l’ordre à coups de gaz lacrymogène.

Et, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo dit qu’il a échappé de justesse à une « tentative d’assassinat » au niveau du rond-point de la Belle-vue, dans la commune de Dixinn.  Selon le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), c’est le  Président Alpha Condé qui a donné l’ordre de l’éliminer…

« La fois dernière, je vous avais dit qu’il (Alpha Condé, Ndlr) a ordonné de m’assassiner. Voilà la preuve la plus éloquente, regardez le pare-brise. Les gendarmes ont visé et ils ont tiré. Mon chauffeur est blessé », indique Cellou Dalein à la presse.

Avant de rappeler qu’ils continueront à défendre leurs droits au prix de leurs vies.« On va défendre nos droits jusqu’au sacrifice ultime », a confié Cellou Dalein Diallo.

A noter que, dans la marche de l’opposition  ce mardi, le Chef de file de l’opposition guinéenne était en compagnie de Faya Millimono et d’Ahmed Kourouma.

Guineelive suit pour vous

 

 

 

Partager