Partager
?????????????????????????????????????????????????????????

Le commandant des unités d’intervention de la police nationale a été très clair. Le général Ansoumane Camara, connu sous le sobriquet de « Baffoé », puisqu’il s’agit de lui a déclaré qu’il entend respecter la loi. Dans cette optique, toute personne qui manifestera ce mardi dans les rues de Conakry sera arrêtée, a-t-il prévenu.
Pour lier l’acte à la parole, le général Baffoé sur instruction du Ministre de la sécurité, Alpha Ibrahima Keira n’a pas lésiné sur les moyens pour traquer ceux qui veulent bafouer l’interdit du président Alpha Condé. Policiers et gendarmes sont partout le long de l’autoroute Fidel Castro. Au moment où nous allions sous presse, ils pourchassent les manifestants dans les quartiers de la capitale, a constaté Guineelive sur place. Manifestants et force de l’ordre se font face également dans les quartiers chauds de l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa-Enco5. La circulation reste bloquée sur l’axe au grand dam des populations. Ce rapport de force risque de déborder vu l’antagonisme que nourrie les habitants de l’axe contre les forces de défense et de sécurité et vice versa.
D’un coté, les forces de l’ordre acusent les habitants d’etre armées. Les habitants affirment eux-aussi que ce sont les forces de l’odre qui tirent à balles réelles sur les manifestants.
Vrai ou faux, en tout cas le chef de file de l’opposition, Mamadou Cellou Diallo a annoncé la semaine dernière que les forces de l’ordre auraient tué à balles réelles 96 habitants de l’Axe.
Aux dernières nouvelles, plusieurs manifestants ont été mis aux arrêts par les hommes du Ministre Alpha Ibrahima Keira.

Guineelive suit pour vous

Partager