Partager

Actuellement au rond-point de la Tannerie pour le maintien  de l’ordre, Général Ansoumane Camara alias Bafoé, le directeur central des unités d’intervention de la police guinéenne, est joint par nos confrères de grande gueule pour s’exprimer sur la situation par rapport à la marche que le l’opposition guinéenne compte faire ce mardi sur l’autoroute Fidel Castro.

Selon le patron des unités d’intervention, la marche est interdite par les autorités civiles et que ses hommes tiennent au respect de cette décision. « La marche est interdite et toute personne qui persiste sera dispersée, arrêtée et déposer devant la justice », a-t-il prévenu.

Avant de conclure : « il faut  que lautorité de lEtat   soit respectée par tout le monde. Je veille au respect de cette décision dinterdiction à la lettre. Je tiens à vous dire que je suis dans le maintien dordre depuis les années 86, 87. Cellou Dalein faisait partir des gens qui ont contribué à équiper la police pour que le maintien dordre soit rassuré. A lépoque, il respectait bien lautorité de lEtat. Et si le contraire se produit  aujourd’hui, il doit nous faciliter la tache ».

Daouda Yansané

 

Partager