Partager

Le Ministre des Transports et porte-parole du gouvernement Alpha Condé, autrefois porte parole de l’opposition dite Républicaine a donné sa langue aux chats. Aboubacar Sylla puisqu’il s’agit de lui a été sollicité par plusieurs medias dont votre quotidien en ligne Guineelive pour donner la version du gouvernement suite aux violences enregistrées mardi à Conakry faisant un mort, des blessés et autres dégâts matériels importants. En sa qualité de porte-parole du gouvernement, le président de l’UFC, version Togolaise devrait dans les conditions normales parler. Mais que nini. Toutes les sollicitudes des femmes et hommes de medias sont restés vaines. Même dans les medias internationaux, c’est le ministre de la Communication, Amara Somparé qui s’est prêté aux questions de la presse.
A propos de ce silence radio du porte-parole du gouvernement, les commentaires ne manquent pas et pour cause. Il faut être Aboubacar Sylla pour être à la fois porte parole de l’opposition dite Républicaine, vilipender le régime Alpha Condé, l’insulter le traiter de tout et retourner sa veste contre l’opposition en portant la voix du pouvoir. Alors pour ne pas laisser son latin, Aboubacar Sylla selon de nombreux commentateurs a préféré donné sa langue aux chats pour éviter d’être ridicule sur ses retournements de veste.
Pour le dire en un mot comme en mille, Sylla était gêné de dire hier que les manifestations sont consacrées par la constitution et dire aujourd’hui que les manifestations ne sont pas inscrites dans la constitution.
Alors, Aboubacar Sylla est-il un opposant de pacotille, un petit leader ou un piètre politicien ? En tout cas comme disait La Rochefoucauld « on ne doit pas juger un homme par ses grandes qualités, mais par l’usage qu’il sait en faire ».

Mohamed Soumah

Partager