Partager

Alors que l’opposition guinéenne a décidé de marcher ce mardi, des force de l’ordre ont investi le domicile de Mamadou Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne ce mardi 30 octobre 2018.

Joint au téléphone par nos confrères des grandes gueules, Général Ansoumane Camara alias Baffoé a donné des explications par rapport à cet état de fait.

Selon lui, c’est pour éviter la reproduction des actes qui se sont produits la semaine dernière au niveau de la belle-vue que cette décision a été prise. « Vous savez, la semaine dernière le véhicule de Cellou a été endommagé. Les enquêtes sont en cours pour dénicher l’auteur ou les auteurs de cet acte. Comme nous ne voulons pas que la même chose se reproduise, nous avons opté pour cette méthode en attendant le résultat des enquêtes. Vous savez que Cellou est bien aimé par ses militants et dès qu’il sort il va drainer une foule », a-t-il précisé.

Répondant à la question d’un journaliste si cette méthode ne constitue pas une  séquestration de Cellou, il a dit : « nous sommes là pour sa protection. Il est libre de ses mouvements, mais nous allons pas accepté qu’il sort avec une foule pour marcher ».

Daouda Yansané

Partager