Partager

Pour bon nombre de guinéens, le president Alpha Condé a peu d’estime pour la Guinée et les guinéens qu’il dirige depuis le 21 décembre 2010. Pour preuve, chaque fois qu’une situation conflictuelle ou malheureuse se présente dans le pays, il prend son avion pour une destination souhaitée.

Pour ne citer  que quelques exemples des cas, au moment ou les guinéens mouraient sous la fièvre hémorragique à virus Ebola, le locateur du palis Sékhoutouréya a pris son avion pour quitter le pays.

En 2017, pendant que le syndicat Enseignants et le gouvernement étaient en litige qui a enregistré des cas de morts à Conakry et certaines villes du pays, le president Condé a encore pris son vol pour une autre destination.

Une fois n’est pas coutume, apprend t-on un proverbe africain. Pour cette dernière fois, le l’opposition guinéenne a projeté de marcher sur l’autoroute Fidel Castro le mardi 30 octobre 2018, le president Alpha Condé a encore pris son avion le lundi 29 octobre du même mois pour l’Allemagne.

Et au moment où le president Alpha Condé séjour dans ce pays, une manifestation qui a enregistré un cas de mort et des blessés se passe à bembéto et certaines localités de la Guinée.

Alkhaly Condé

Partager